taichi circle image

Institut de Recherche Tai Chi

DANS LES PAS DE MAITRE TAM

Fondé par Master Tam Cheuk Yin (1926-2016)

M. Tanm image 1

M. Tam (1926-2016) est né en Guangzhou, une province de Canton. Il a étudié 5 ans avec M. Wong, lignée Yang Chen Fu, et 10 ans avec M. Leung Chi-Pang à Hong Kong.

Il est arrivé au Canada en 1969. Il a fondé l’Institut de Recherche en Tai Chi en 2000.

swirl image

Horaire des Cours

Tai Chi Chuan. Style Yang.

Les mercredis, 18:00 - 19:00

 

Ecole Nationale du Theatre, 5030 St. Denis --  M. Tam a enseigné le tai chi dans ce local pendant plus que 15 ans.

  • Enseignement par des élèves finissants de M. Tam Cheuk Ying l'importance étant mise sur les principes de base du tai chi chuan.
  • “Drop-ins” et débutants sont les bienvenus.
  • $10/cours. Le premier cours est gratuit.

Nous joindre - courriel: lweil22@gmail.com


Tai Chi Chuan

Le Tai Chi est une discipline Chinoise ancienne qui consiste en une série continue de mouvements méditatifs. C’est un art martial interne qui développe la force intérieure, la concentration, l’enracinement, l’équilibre mental et la vitalité. Il augmente la circulation du sang, stimule l’activité des glandes et du système nerveux et masse les organes internes.


Témoignages

F. Dansereau.

“Monsieur Tam m’aura appris à découvrir mon énergie, à en ressentir les multiples variations, à apercevoir comment elle se relie aux autres et à pressentir comment elle s’intègre au reste de l’univers. Tout cela sans jamais dire un mot ou énoncer la moindre théorie. J’aurai fréquenté pendant vingt cinq ans environ son atelier de Tai-chi. ...Il m’a fait découvrir que cette énergie est d’abord intention et que la qualité de mon intention conditionne mon bonheur et influence celui des autres. C’est un maître, un véritable maître et je lui garde une profonde reconnaissance.”

L. Monaco.

“J’ai commencé le tai-chi avec M. Tam en novembre 2002. J’étais une ‘nouvelle’ mère célibataire à ce moment, de retour à Montréal après un coup d’état en Côte d’Ivoire, pays dans lequel je vivais, et je commençais un nouvel emploi dans une compagnie d’assurance. J’étais alors très, très nerveuse. Après quelques mois et surtout après quelques années, mon adolescente savait quand je manquais la classe de tai-chi. Et ma fille avait l’habitude de me dire : “vas-y, vas-y… C’est ce soir” car sans le tai-chi, j’étais insupportable. Avec le temps et la pratique, j’ai ressenti une sensation de détente. Enfin, M. Tam a arrêté de me dire de m’étirer et j’ai eu le sentiment que j’intégrais le tai-chi dans mon corps. Je commence à sentir quelque chose qui part de mes orteils et parfois qui monte dans mes jambes. J’espère que cette sensation s’intensifiera parce que c’est une sorte de joie pour moi.”

 

Lire plus de témoignages ...